PRESENTATION

        Bienvenue

        Qui sommes-nous ?

        Contact


PREVENTION

        A propos de la noyade
        d'enfants


        Campagnes
        de sensibilisation


        Réglementation de la sécurité
        des piscines privées


        Conseils de prévention

        Gestes de premiers secours

        Ateliers et supports
        pédagogiques



AIDE AUX FAMILLES


        Témoignages

        Ecoute

        Solidarité Esteban


ACTUALITES

        Quelques chiffres

        Liens

Qui sommes-nous ?

Laurence Peroueme, présidente de l'association Sauve qui veutAprès le décès de mon fils âgé de seize mois dans une piscine non protégée en juillet 1996, j’ai décidé de m’engager pour mettre en place une véritable politique de prévention des noyades de jeunes enfants en France.

Dès 1997, j’ai sensibilisé les élus aux noyades de jeunes enfants, déterminée à rendre obligatoires les barrières de protection autour des piscines privées. Très rapidement, j’ai pris conscience de la nécessité de mobiliser les familles de victimes autour d’un projet d’envergure qui rassemblerait tous les acteurs de prévention.

En Février 1999, j’ai donc créé l’association Sauve-qui-Veut qui rassemble des familles de victimes, des professionnels de santé et des personnes qui se sentent concernées, d’une façon ou d’une autre, par les noyades d’enfants. L’association ne touche aucune subvention et fonctionne essentiellement grâce aux dons et cotisations de ses membres, tous bénévoles.

En Juin 1999, j’ai été invitée par le professeur Lévêque, président du CIRPAE (Centre Intervention et de Rencontre pour la Prévention des Accidents d’Enfants) à intervenir, en tant que présidente d’une association de parents victimes, au colloque de Toulon « Piscines privées et sécurité du petit enfant ». Pour la première fois, les parents d’enfants noyés ont pu briser la loi du silence et s’exprimer.

Hélas, personne n’est à l’abri d’un tel drame ! Il suffit d’un instant d’inattention, d’une mauvaise information, d’une faille dans la vigilance… C’est si vite arrivé ! Des jeunes enfants se noient chaque année, certains décèderont, d’autres resteront polyhandicapés, et leurs familles connaîtront la même culpabilité, la même douleur, la même incompréhension.

Et pourtant la noyade n’est pas une fatalité. C’est pourquoi il faut être correctement informé pour adopter un comportement juste, mettre en place des équipements adaptés, exercer une vigilance constante et rapprochée

Sauve-qui-Veut est une association ouverte à tous, et particulièrement aux parents, frères et sœurs, grands-parents, amis, toute personne ayant besoin d’informations, de conseils, d’écoute ou de réconfort.

Laurence Pérouème
Présidente


> Le portrait de Laurence Pérouème, présidente de l'association







Retour à la page d'accueil